0692.61.65.00
contact@runconcept.com

Application des conventions collectives nationales à La Réunion : le MEDEF Réunion confirme sa volonté d’accompagner les branches professionnelles dans leur mise en oeuvre

Le MEDEF Réunion est engagé depuis plusieurs années dans l’accompagnement des branches pour l’application des conventions collectives, dans le but d’assurer une protection optimum des salariés, en adéquation avec les réalités économiques de chaque secteur d’activité, et de permettre aux entreprises d’évoluer dans un environnement concurrentiel sain et égalitaire. Il confirme sa volonté de poursuivre cette démarche, d’une manière individualisée et au plus proche du terrain, grâce à un dialogue social constructif avec les acteurs concernés des branches professionnelles.

L’application des Conventions Collectives Nationales dans les Départements d’Outre-Mer, et à La Réunion en particulier, est une dynamique qui doit permettre, à terme, aux salariés et aux entreprises réunionnaises ne dépendant pas d’une convention collective régionale ou nationale, d’appliquer les mêmes règles qu’en métropole, en permettant toutefois des adaptations locales pour coller à nos spécificités et notre fonctionnement propre.

Sous cette réserve, le MEDEF Réunion est favorable à démarrer des travaux de réflexion, dans les secteurs non couverts par une convention, afin de ne pas mettre en péril une économie déjà fragilisée et des entreprises structurellement moins compétitives qu’en métropole.

Dès 2012, le MEDEF Réunion a accompagné la Fédération Réunionnaise des Artisans Boulangers-Pâtissiers dans leur volonté de dénoncer la convention collective régionale, obsolète, pour évoluer vers l’application de la Convention Collective Nationale. Les négociations ont abouti en 2017 à la demande d’extension commune de la convention nationale, accompagnée d’un échelonnement dans le temps de l’application des principales dispositions ; preuve en est que, par le dialogue et la volonté d’avancer sur la base d’une analyse concrète et poussée du secteur, des solutions peuvent être trouvées.

En revanche le MEDEF Réunion est fermement opposé à la signature d’un Accord Régional Interprofessionnel engageant toutes les branches à appliquer in-extenso les Conventions collectives nationales, comme le propose la CFDT dans l’article intitulé «CFDT : travail et logement comme priorités» du Quotidien de ce jour. En effet, les négociations doivent d’une part être confiées à des interlocuteurs spécialisés de chaque secteur, et non à des interprofessions moins au fait des réalités économiques, sociales, et des métiers.

D’autre part, signer cet accord relèverait davantage d’une  solution de facilité, cette approche globale et non différenciée risquant de détruire des pans entiers de l’économie réunionnaise.

Première organisation patronale de France, le MEDEF réaffirme sa volonté d’œuvrer au progrès social, en travaillant notamment avec les partenaires sociaux à l’identification des secteurs économiques non couverts par une convention collective et en accompagnant les travaux par la suite, secteur par secteur. Toute approche globalisée  incluant un calendrier non maitrisable et une systématisation déconnectée des réalités serait dangereuse, et nuirait donc, à terme, tant aux entreprises qu’aux salariés.

Contact médias :

Anne-Laure Delamotte – + 262 692 61 22 62 – aldelamotte@runconcept.com